Paiement chez un commerçant

Lorsque vous vous rendez chez votre commerçant préféré et que vous souhaitez le régler par carte bancaire, vous vous êtes probablement déjà demandé comment un simple bout de plastique rendait possible un transfert d’argent sécurisé entre votre compte et celui du boutiquier. C’est de ce sujet que traitera ce présent billet.

Initialisation du terminal

Avant de procéder à l’achat, le vendeur configure sa machine. Il saisit notamment le montant de l’achat. « Errare humanum est » oblige, il est important de vérifier que le montant inscrit sur le TPE correspond bien au montant de la facture avant de payer. Cela vous évitera bien des désagréments.

Déroulement de la transaction

Lorsque vous insérez votre carte bancaire, le TPE va procéder à quelques contrôles de sécurité. Par exemple, il vérifiera si la puce de votre carte bancaire est authentique, c’est-à-dire qu’elle a bien été émise par une banque et qu’elle n’a été ni dupliquée ni altérée. Cela vous protège de la contrefaçon.

Remarque : dans certains pays où les puces ne sont pas légions, la transaction se déroulera en lisant la piste de votre carte. Mais cela est hors périmètre du billet.

Ensuite, le TPE vérifie que vous êtes bien le porteur de la carte en vous demandant par exemple votre code PIN. En France, le code PIN saisi est envoyé à la carte qui précise si le code est le bon ou pas.

Cette étape empêche qu’une autre personne n’utilise votre carte à votre insu chez un commerçant.

Et enfin, le dernier temps est consacré à la transaction. Le terminal et la carte en dialoguant vont aboutir à une décision commune :

  • transaction acceptée ;
  • besoin d’un contrôle supplémentaire : c’est la demande d’autorisation. Le TPE communiquera des informations émanant de votre carte à votre banque afin de procéder à quelques contrôles supplémentaires (comme la vérification de votre compte, …) ;
  • transaction refusée.

Quelle que soit la décision, la transaction sera enregistrée dans la mémoire du TPE. A ce moment-là aucun mouvement d’argent n’a eu lieu.

Transfert d’argent

Régulièrement (souvent la nuit), le TPE envoie à la banque du commerçant les transactions enregistrées en mémoire. C’est ce qu’on appelle la télécollecte.

La banque du commerçant, qui vient de prendre connaissance des opérations, crédite le compte de son commerçant. Puis, les banques envoient les mouvements à des organismes indépendants, qu’on appelle des chambres de compensation. Fréquemment, un arrêté comptable est réalisé pour totaliser la somme que chaque banque doit verser à ses consœurs pour avance de trésorerie. C’est ce qu’on appelle la compensation. Dans le cas du billet, la chambre de compensation indiquera que votre banque doit rembourser celle du commerçant.

Peu de temps après, votre banque répercutera le montant de l’achat sur votre compte. Au final, le compte du commerçant est bien crédité, le vôtre débité et celui des banques intouchées aux commissions près. Ces dernières feront l’objet d’un très prochain billet.

5 Replies to “Paiement chez un commerçant”

  1. Rétroliens : L’autorisation | Monétique

  2. la plus part du temps nous avons mon épouse et moi-même des problèmes de paiement chez un seul commerçant avec nos CB respectives , nous pensons que cela vient forcément de lui , A-t-il un moyen d’agir tout comme ce pharmacien qui nous fait des débits différés bien appréciables!!!!!
    merci de nous répondre car cela devient insupportable!!!!!!!!

    • Bonjour Claude,

      Sans plus de détails sur la nature des problèmes chez ce commerçant, je ne peux malheureusement pas vous apporter de réponses…
      Concernant le pharmacien, ce n’est pas lui qui choisit que telle ou telle opération s’effectuera en différé ou pas. Cela dépend du type de recouvrement de votre carte (cf. contrat). Il a peut-être tout simplement tarder à effectuer sa télécollecte, ce qui a eu pour effet de retarder le débit sur votre compte.
      Cordialement
      Kévin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*