Apple Pay au Royaume-Uni dès cet été

Lancé le 20 octobre 2014 aux États-Unis, Apple Pay franchit enfin une nouvelle étape et l’Atlantique à partir du mois prochain. Ce 8 juin 2015, lors du WWDC (Worldwide Developers Conference), Apple a en effet annoncé le lancement officiel de son service de paiement mobile au Royaume-Uni à partir du mois de juillet prochain.

Après de nombreuses rumeurs ces derniers mois (habituelles avec Apple…), le Royaume-Uni est bien le premier pays choisi par la firme américaine pour étendre son service en dehors des États-Unis. Apple Pay permet d’effectuer des paiements de proximité et en ligne sans communiquer nos coordonnées bancaires par l’utilisation de jetons (token). La mise en place de cette technologie (la tokenisation) est possible grâce aux plateformes fournies par Visa Europe, MasterCard et AmericanExpress jouant le rôle de Token Service Providers. Visa Europe a d’ailleurs lancé officiellement sa plateforme il y a seulement quelques semaines. MasterCard, quant à lui, a communiqué récemment (4 juin 2015) et affirmé que sa plateforme globale lui permettait une activation au Royaume-Uni en quelques jours.

iPhone 6, iPhone 6 Plus, Apple Watch, iPad Air 2 ou iPad Mini 3 nécessaires

L’application Apple Pay permettra aux britanniques d’effectuer des paiements de proximité avec un iPhone 6 ou 6 Plus mais aussi avec une montre connectée Apple Watch. Ils auront également la possibilité d’effectuer des paiements au travers des applications (in-app payments), présentes sur leur téléphone ou sur leur tablette (fonctionnalité disponible sur un iPad Air 2 et Mini 3).

Les commerçants et les banques au rendez-vous

Apple annonce que dès son lancement, le service Apple Pay sera accepté chez plus de 250 000 commerçants au Royaume-Uni tels que Lidl, McDonald’s, Nando’s, BP, Starbucks mais aussi Marks & Spencer et les services tels que la poste (Post Office) et les transports en commun (Transport for London), etc.

Des partenariats ont également été passés avec la plupart des grandes banques présentes sur le sol britannique. Les cartes bancaires des banques suivantes seront supportées dès le lancement :

  • First Direct
  • HSBC
  • NatWest
  • Nationwide Building Society
  • Royal Bank of Scotland
  • Santander
  • Ulster Bank

D’autres banques suivront le mouvement dès l’automne :

  • Bank of Scotland
  • Coutts
  • Halifax
  • Lloyds Bank
  • MBNA
  • M&S Bank
  • TSB Bank

La seule exception notable concerne la Barclays qui serait a priori toujours en discussion avec Apple.

Des transactions, pour l’instant, limitées à £20

Aujourd’hui, au Royaume-Uni, les paiements sans contact sont limités à £20 par transaction sans identification du porteur. Dès septembre 2015, ce plafond sera relevé à £30. Dans un premier temps, ces limitations sur le montant de la transaction s’appliqueront aussi aux paiements effectués via Apple Pay. Des discussions sont actuellement en cours pour accepter des montants plus élevés lors d’un paiement sans contact, authentifié par biométrie (ce qui est le cas avec Apple Pay au travers du mécanisme de lecteur d’empreinte digitale).

Coïncidence ou non, cette annonce suit de quelques jours, le communiqué de Google au sujet d’Android Pay. Le positionnement et le modèle économique diffèrent mais l’objectif est le même : offrir le paiement mobile au plus grand nombre. Le jeu du chat et de la souris se poursuit entre ces 2 géants…

Source :

0 Replies to “Apple Pay au Royaume-Uni dès cet été”

  1. La force de frappe d’Apple est toujours aussi impressionnante.
    Une chose qui me laisse perplexe : la commission européenne devrait s’opposer à ce que Apple Pay soit la seule application à pouvoir faire usage du Secure element et/ou de l’interface NFC.
    Cela va nuire à la libre concurrence.

    Exemple : je souhaiterais pouvoir payer avec l’application PayPal depuis un iPhone. Et non avoir l’obligation d’enrôler ma carte dans apple pay

    • Bonjour,

      Effectivement, côté Apple, l’accès au NFC est restreint à Apple Pay ; tout le contraire du service proposé par Google où Android Pay est présenté sous forme d’API et ouvert aux autres applications.

      A ma connaissance, la commission européenne ne s’est pas encore penchée sur le cas d’Apple Pay. Elle s’occupe des « probables » pratiques anticoncurrentielles de Google (moteur de recherche et Android)… Avant le tour d’Apple ?

      Jérémy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*