Premier automate bancaire à reconnaissance faciale lancé en Chine

Il y a quelques jours, en Chine, a été annoncé le premier automate bancaire au monde, exploitant les technologies de reconnaissance faciale.

 Les travaux ont été menés par l’université Tsinghua en collaboration avec la société Tzekwan Technology. L’automate en question a obtenu les certifications nécessaires et sa mise sur le marché est prévue prochainement. Il embarque un dispositif spécialement conçu pour la reconnaissance faciale qui prendra le porteur de la carte en photo au moment du retrait.

« This technology will ensure the greater security of card owners. »

Gu Zikun, Président de Tzekwan Technology.

Dans l’absolu, le président de Tzekwan Technology a raison mais l’aspect pratique du retrait est fortement affecté. Ainsi, les premiers retours sur le réseau social chinois Weibo laissent place à un grand scepticisme dû au fait que cette technologie d’identification du porteur se substitue à l’actuelle qui consiste à vérifier le code PIN (on peut prêter une carte et un code PIN à ses enfants mais un visage…). Des questions se posent autour de la mise en œuvre de cette technologie à grande échelle et de la fiabilité du système (capacité à reconnaître un visage si la personne a changé physiquement : âge, coiffure, chirurgie, bijoux, etc.).

Il s’agit cependant d’un pas supplémentaire, et ce n’est qu’un début dans le monde des paiements, vers l’utilisation de nouvelles méthodes d’identification des clients exploitant des technologies biométriques.

Sources :

0 Replies to “Premier automate bancaire à reconnaissance faciale lancé en Chine”

  1. Vos articles sont toujours très intéressants, continuez comme ça et pendant longtemps !

    Je pense qu’ils commenceront par un pilote (de quelques dizaines ou centaines de milliers de porteurs, car ça va vite en Chine … !)

    Il sera intéressant de voir comment comment se déroule l’enrôlement et l’authentification (données/photo vérifiées en local sur la puce emv ou bien données vérifiées en online)

    • Bonjour et merci pour les compliments et encouragements !

      Tout à fait d’accord avec vous sur l’intérêt de connaître les process d’enrôlement et d’authentification mis en place. Malheureusement, les communiqués ne sont pas du tout clairs sur le sujet. A priori, un lien serait mis en place avec les bases de la police locale pour identifier rapidement les auteurs de fraude.

      A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*