Les applications et services offerts par un TPE

Quels que soient le type et le réseau de nos cartes bancaires, celles-ci sont très souvent acceptées par les commerçants aussi bien en France qu’à l’étranger. Comment cela fonctionne-t-il ? Cela est possible par le biais d’applications installées sur les terminaux de paiement électronique qui définissent la capacité d’acceptation des moyens de paiement par le commerçant. Faisant suite à notre article sur les TPE, voici un focus sur les applications et services pouvant être embarqués et proposés sur ces terminaux.

Les applications et services évoqués au cours de cet article ne constituent pas une liste exhaustive du marché. Nous avons cependant mis l’accent sur les plus répandus en France ou possédant une dimension internationale.

Un TPE et ses applications

Il faut voir le TPE comme un ordinateur. Celui-ci a besoin d’un système d’exploitation (aussi appelé plateforme de paiement dans le jargon) pour fonctionner. Chaque constructeur a développé son propre système d’exploitation (OS pour Operating System), par exemple :

Lorsque l’OS est en place, des logiciels ou applications peuvent être installés sur le TPE. On peut les distinguer sous les catégories suivantes :

  • Les applications EMV liées aux réseaux : celles-ci sont identifiables par un couple AID (Application Identifier) / nom
  • Les services complémentaires
  • Les applications privatives et de fidélités

Note : Les processus d’installation, de mise à jour et suivi sont traités, dans le cadre d’un contrat de service après-vente entre le commerçant, sa banque acquéreur et son mainteneur.

Identifier une application EMV

Ces données sont probablement mystérieuses pour tout porteur et pourtant elles sont publiques et sont systématiquement communiquées à l’issue d’une transaction EMV (paiement ou retrait). En effet, lorsque le porteur de la carte effectue une transaction, les premières lignes du ticket « preuve » y sont consacrées. Ainsi, en haut du ticket, le client peut voir l’application qui a été utilisée par le TPE pour communiquer avec sa carte bancaire. L’information est présentée sur 2 lignes distinctes (identifiant puis nom). Par exemple, lors de mon dernier paiement de proximité, mon ticket indiquait :

A0000000421010
CB

Cela signifie que l’application se nomme « CB » et a comme identifiant « A0000000421010 ». Cette application est utilisée dans l’écrasante majorité des cas en France.

La notion d’AID et sa décomposition en RID et PIX fera l’objet d’un article complémentaire.

Sélection d’une application EMV

La sélection ou l’utilisation d’une application par le TPE résulte d’un échange entre le TPE et la carte bancaire du client. Un article dédié à ce sujet est en cours de préparation.

Les applications EMV liées aux réseaux

Cette catégorie rassemble les applications EMV permettant d’accepter des cartes bancaires de différents réseaux. Celles-ci sont déterminantes pour le commerçant et son parc de TPE puisque définissant son périmètre d’acceptation.

CB

AID : A0000000421010 (CB crédit/débit), A0000000422010 (CB débit), etc.
Cette application est propre au territoire français et, du fait de l’interbancarité, est un standard. Elle permet l’acceptation des cartes CB (à ne pas confondre avec carte bleue…) pour un paiement de proximité ou en vente à distance (VAD).

MASTERCARD

AID : A0000000041010 (MasterCard crédit/débit), A0000000043060 (MasterCard Maestro), etc.
Cette application permet l’acceptation des cartes MasterCard pour un paiement de proximité ou en vente à distance (VAD).

VISA

AID : A0000000031010 (Visa crédit/débit), A0000000032010 (Visa Electron), etc.
Cette application permet l’acceptation des cartes Visa pour un paiement de proximité ou en vente à distance (VAD).

Note : Ces applications sont portées au sein d’un unique logiciel « CBEMV  » permettant l’acceptation de l’ensemble des cartes CB et agréées CB. Une précision est souvent apportée au nom de ce logiciel. On parle ainsi de « CBEMV B13 », cela signifie que celui-ci est conforme aux spécifications définies dans le Bulletin 13 du Groupement des Cartes Bancaires.

AMEX

AID : A00000002501
Cette application permet l’acceptation des cartes American Express pour un paiement de proximité ou en vente à distance (VAD).

CUP

AID : A000000333010101 (CUP débit), A000000333010102 (CUP crédit), etc.
Cette application permet l’acceptation des cartes du réseau chinois CUP (China Union Pay) pour un paiement de proximité.

DINERS CLUB / DISCOVER

AID : A0000001523010
Cette application permet l’acceptation des cartes du réseau Diners Club / Discover pour un paiement de proximité ou en vente à distance (VAD).

JCB

AID : A0000000651010
Cette application permet l’acceptation des cartes du réseau japonais JCB (Japan Credit Bureau) pour un paiement de proximité ou en vente à distance (VAD).

La présence ou l’absence de ces applications définissent la capacité d’acceptation du terminal. A cet effet, le commerçant a l’obligation d’informer ses clients potentiels de son potentiel d’acceptation au travers de panneaux ou vitrophanies (ou indication sur le site internet si e-commerce) comportant les logos des réseaux acceptés.

Note : Suivant les zones géographiques, certains réseaux sont prédominants vis-à-vis des autres. Par exemple, en France, les réseaux JCB et CUP sont souvent acceptés dans les zones touristiques mais absents en dehors de celles-ci. Des précautions sont donc à prendre lors d’un séjour à l’étranger (cf. notre article sur le sujet).

Les services complémentaires

Les terminaux de paiement proposent également des services complémentaires aux commerçants et clients (porteurs de carte). Ces services prennent également la forme de logiciels à installer sur le terminal de paiement.

CB VAD

Ce logiciel permet l’acceptation des cartes CB, MasterCard et Visa pour un paiement en vente à distance. Une saisie manuelle des informations de la carte bancaire sur le terminal est nécessaire.

PLBS

Ce logiciel permet l’acceptation des cartes CB, MasterCard et Visa pour une prise de caution (cf. notre article sur la pré-autorisation) de proximité ou en vente à distance (VAD).

CB CLESS

Ce logiciel permet l’acceptation sans contact des cartes CB, MasterCard et Visa et tout dispositif permettant d’effectuer des paiements sans contact (smartphone, montre connectée, bracelet connecté, etc.). Un TPE compatible sans-contact est ici nécessaire.

DCC

Le service DCC (Dynamic Currency Conversion) permet au TPE d’accepter des paiements en multi-devises : euro, dollar, livre sterling, yen, rouble, yuan et bien d’autres. Les frais de change y sont en principe réduits pour le commerçant et le porteur. Plusieurs logiciels de type DCC existent sur le marché.

PNF

Le service PNF (paiement en N fois) permet au commerçant d’accepter les paiements en plusieurs fois. Plusieurs logiciels de type PNF existent sur le marché et définissent le type de cartes acceptées (CB, MasterCard, Visa, etc.).

CHEQUE

Ce logiciel permet l’acceptation de chèques bancaires. Un TPE spécifique comportant un module « lecteur de chèque » est nécessaire.

Les applications privatives et de fidélités

D’autres types d’applications/logiciels peuvent être installés sur le TPE pour accepter des réseaux privatifs ou proposer des programmes de fidélisation des clients. La liste présentée ici est loin d’être exhaustive.

CB ENSEIGNE

Cette application permet l’acceptation des cartes Aurore pour un paiement de proximité et des cartes CB pour le paiement en N fois.

COFINOGA

Cette application permet l’acceptation des cartes Cofinoga pour un paiement de proximité.

SANTE EI96

Cette application permet la lecture des cartes vitales. Une déclinaison existe permettant de lire et accepter les cartes vitales et CB.

FID ET MOI

Cette application, proposée par le groupe Crédit Mutuel-CIC, permet d’offrir en temps réel des promotions et réductions aux clients. Il s’agit d’un programme de fidélité directement intégré au sein du terminal du commerçant.

0 commentaires à propos de “Les applications et services offerts par un TPE

  1. Merci beaucoup pour cet article.
    Dans la continuité, il y matière à faire un petit article sur l’impact du règlement interchange et du choix de la marque au point de vente.
    Ça ne sera pas sans impact sur les pour les porteurs, les commerçants et les schemes …

    • Bonjour Émilie,
      Merci pour les encouragements et propositions de nouveaux articles ! Kévin, le co-auteur de ce blog, travaille déjà sur un article sur ce sujet.
      Jérémy

  2. Un article détaillé comportant suffisamment d’information sur les applications pouvant être installé sur un TPE, Merci pour l’effort que vous avez mis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*