Coronavirus, yaka-relever-le-plafond-du-sans-contact !

Afin de fluidifier les passages en caisse et donc éviter les risques de contamination au SARS-CoV-2, des voix s’élèvent pour demander de relever le plafond du sans-contact. Yakafokon !

Si nous nous gardons bien de juger les bienfaits salvateurs de cette requête, il est de bon aloi de souligner les implications techniques pour comprendre pourquoi cela n’arrivera probablement pas.

Les implications de l’augmentation du plafond du sans-contact

Dans un précédent article, nous expliquions les conséquences monétiques de l’augmentation du plafond du sans-contact. Cela se traduit par l’augmentation de 3 valeurs :

Sur les terminaux de paiement électroniques :

  • paramètre “montant maximum sans contact” par téléparamétrage

Sur les cartes bancaires :

La modification des tables de paramétrage du système d’acceptation est simple et ne devrait pas poser problème.

En revanche, la modification des deux autres seuils est plus complexes. Les émetteurs de cartes devraient :

  • modifier les deux champs dans les fichiers à destination des ateliers de personnalisation et relancer les processus de fabrication et d’expédition de cartes bancaires
  • passer des scripts EMV pour modifier dynamiquement les deux champs sur les cartes bancaires

Scripts EMV

Lors du passage de 20 à 30 euros, les émetteurs de cartes ont dans l’ensemble préféré le renouvellement de cartes plutôt que l’utilisation de scripts EMV. L’utilisation des scripts EMV ne semble pas avoir le vent en poupe. Il est probable que cette solution ne soit donc pas envisagée.

Nouvelle cartes

Pour que chacun dispose de sa nouvelle carte, il faudrait renouveler la carte de manière anticipée. Mais qui endosserait le coût ? L’émetteur de la carte grâce à une aide de l’État ou le porteur ? Reste le problème d’acheminement du courrier. Pour le moment, la distribution est assurée, mais pour combien de temps ?

Solutions alternatives

Heureusement les moyens de paiement électroniques sont nombreux. Et il est possible de payer en sans-contact avec son téléphone jusqu’à 300 euros. Peu de chances donc de voir le plafond des cartes sans-contact relevé dans ce contexte. En attendant, prenez soin de vous et restez à la maison !

4 commentaires à propos de “Coronavirus, yaka-relever-le-plafond-du-sans-contact !”

  1. C’est quand même triste de voir que pour des causes importantes comme celles du Coronavirus, rien n’est mis en place pour régler le problème ou faciliter la vie des gens… Heureusement que les grandes surfaces ont le drive 😉

        • Yes :-). Plus précisément, le téléparamétrage sera utilisé pour les TPE (seule solution possible). En revanche pour les cartes, ce sera soit l’utilisation des scripts EMV pour les cartes offline, soit la mise à jour côté serveur d’autorisation pour les autres cartes.

          Cdlt,

          Kévin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.